Emploi saisonnier : travailler en tant qu’agricole saisonnier

Êtes- vous étudiant à la recherche d’un boulot d’été ? Ou avez-vous déjà un métier stable mais souhaitez arrondir vos fins de mois en exerçant un travail saisonnier ? Et si vous deveniez agricole saisonnier ? Fidèle à lui-même, le secteur agricole est de toutes les époques, un secteur très prometteur qui pourvoit un grand nombre d’emplois chaque année. Il n’est pas difficile de dénicher un job d’agricole saisonnier surtout lorsque l’on considère que le domaine de l’agriculture française est toujours à l’affût de nouvelles mains d’œuvres. Trouvez une entreprise agricole rémunératrice et lancez-vous dans l’aventure.  

Quelles activités saisonnières peut-on exercer dans le secteur agricole ?

Le secteur agricole englobe nombreux domaines auxquels vous pouvez vous investir. La raison est que l’exploitation  de la chaîne de valeur d’un produit agricole passe par diverses étapes. En partant de la préparation des sols pour la plantation, pour passer à la culture proprement dite et aboutir à la phase de distribution, maintes et maintes spécialités sont indispensables. A plus forte raison, l’exploitation agricole permet à davantage de personnes de travailler en tant que saisonnier agricole lorsque sa taille est importante.

Le métier d’ouvrier agricole est le plus souvent sollicité, le travail à faire variant en fonction du type de récolte. Il peut s’agir du travail de la vigne dont la vendange, des cueillettes de légumes et de fruits, de la taille d’arbres fruitiers, de la conduite d’engins agricoles, de la castration de maïs, etc. Il peut également concerner une partie d’élevage, comme le travail de berger surveillant de troupeau ou comme gestionnaire sanitaire des animaux. Il y a également les métiers qui ne consistent pas directement au travail des champs mais dont l’exécution présente un lient direct avec l’agriculture : ingéniorat agronome, conseil agricole, maintenance des équipements, emballage des produits avant distribution, etc.

Quels sont les avantages à travailler en tant qu’agricole saisonnier ?

De nos jours, les métiers de l’agriculture n’attirent pas beaucoup de gens en raison de leur caractère physique. En effet, le travail d’agricole est étiqueté comme étant un métier épuisant, destiné à une seule tranchée de personnes. Pourtant, ce secteur réserve une multitude d’opportunités, surtout en ce qui concerne le travail agricole saisonnier. Tout d’abord, vous avez un panel de choix en matière d’activités ;  grâce à la pluridisciplinarité du domaine de l’agriculture, vous êtes certain de trouver une tâche adaptée à vos spécialités, d’autant plus que certaines activités comme la récolte de fruits ne requièrent  même pas de talent particulier.

Par ailleurs, les agricoles saisonniers ont un statut protégé par le code du travail malgré la saisonnalité de leur travail. Sur le plan financier, il s’agit d’un emploi dans lequel non seulement les jours fériés sont payés, mais également où des droits majorés peuvent être bénéficiés et où les congés peuvent être cumulés sous forme d’indemnités.  Enfin, il s’agit d’un travail dans lequel il y a une possibilité d’évolution de carrière si la collaboration avec l’employé est concluante. Sans oublier le plan social où des cotisations pour retraite ou chômage sont collectées pour que le travailleur se sente en sécurité financièrement.

Comment se déroule la carrière d’un agricole saisonnier?

Le travailleur saisonnier agricole est lié par un contrat à durée déterminée (CDD). Ce CDD peut être à terme précis (dates de début et de fin connues), à terme incertain (en fonction du climat, sans pour autant excéder 8 mois par an) ou un contrat de vendanges (pas plus de 1 mois). Le travail d’agricole saisonnier ne peut être stoppé par rupture conventionnelle, mais certaines charges sociales peuvent être exonérées aux employeurs.

En principe, un contrat d’agricole saisonnier ne peut pas excéder 65 jours, sauf pour les types de culture où le contrat à terme incertain est nécessaire. Un ouvrier saisonnier travaille au maximum, 50 heures par semaine, à raison de 11 heures par jour. Celui qui a travaillé pour une même entreprise agricole deux saisons de suite, a droit à la reconduction de son contrat, l’ancienneté étant considérée dans le calcul de son salaire. Certains postes sont accessibles même aux mineurs car il existe des activités que l’on peut exercer même à l’âge de 14 ans. Un travailleur saisonnier en agriculture peut si ses compétences le justifient, devenir un travailleur agricole fixe, en fonction des besoins de l’entreprise employeur.

Comment trouver un emploi d’agricole saisonnier ?

Pour trouver un travail saisonnier en agriculture, vous pouvez vous renseigner sur internet car plusieurs entreprises y postent des annonces d’embauche. Cependant, le plus pratique est de se renseigner sur le site de l’Association Nationale Emploi Formation en Agriculture (ANEFA) qui publie en permanence des offres d’emploi relatives au secteur agricole.

Il est même possible de trouver en ligne, des livrets d’ANEFA départemental ou régional  qui recensent des offres de postes agricoles. Ces dernières peuvent être classifiées selon leurs catégories respectives, par exemple en fonction du genre de l’entreprise recruteur, en fonction des profils recherchés ou encore de la période d’exercice. Sinon, sur le site de pôle emploi, il existe également divers emplois saisonniers en agriculture susceptibles de vous intéresser.

Recrutement dans le domaine de la santé : contacter un cabinet d’experts
Organisez-vous pour ne pas perdre le rythme d’une journée de travail !