Comment devenir animatrice ou animateur commercial ?

animateur commercial

La mission d’un animateur commerciale consiste à mettre en valeur un lot de produits dans un point de vente. Souvent équipé d’un micro et attaché à un stand, il capte l’attention des passants et présente les offres commerciales et produites du moment.

En outre, son intervention peut également être sollicitée dans le cadre des fêtes particulières. Avec un tel métier, qui se passe souvent au contact direct du client, ce n’est pas un job adapté aux personnes timides.

D’ailleurs, ceux qui sont passionnés dans un tel domaine doivent passer des formations spéciales afin de devenir animateur ou animatrice commerciale emploi. Le point.

Zoom sur les missions d’un animateur commercial

Le rôle d’un animateur ou animatrice commerciale emploi consiste principalement à accroître la visibilité (et donc le chiffre d’affaires) d’un produit ou d’une gamme de produits dans une boutique. Installé sur un stand d’appoint ou placé en rayon, il captive l’attention du client susceptible d’être intéressé par ses offres.

Sa présentation peut se passer sous diverses formes, à savoir : la démonstration, la dégustation, une présentation orale, une diffusion de spot vidéo ou encore une distribution de bons de réduction ou d’échantillons. Souvent embauché par un prestataire extérieur au point de vente, il s’occupe de l’installation de son stand et se charge également du transport. Bien avant cela, l’animateur commercial doit aussi rédiger son argumentaire de vente ainsi que son animation, en lien avec les valeurs de la marque défendue.

L’avantage d’un tel métier se résume sur un salaire qui s’accroît sensiblement avec l’expérience, un faible niveau de diplôme requis, mais des perspectives d’évolution réelle, ainsi que des missions diversifiées. D’ailleurs, si vous êtes à la recherche d’un emploi en tant qu’animateur ou animatrice commerciale, veuillez cliquer ici.

Les formations à suivre pour devenir animateur commercial

Parmi les derniers métiers qui peuvent s’exercer en l’absence d’une formation préalable, on retrouver le métier d’animateur ou animatrice commerciale emploi. Il n’est donc pas étonnant si les étudiants l’adoptent en tant que travail à temps partiel ou job d’été en vue de financer leurs études.

Néanmoins, certains curriculum vitae se distinguent aux yeux des employeurs par : un BTS MCO (Management Commercial Opérationnel), une première expérience dans la grande distribution ou dans la vente, et un CAP ou BEP compatibles avec le type de marques défendues (gastronomie, esthétisme…).

Concernant la rémunération, un animateur commercial touche un salaire qui varie énormément en fonction de son employeur et de son expérience. Si le montant de la rémunération oscille entre 1400 et 1800 euros pour un débutant, elle peut grimper rapidement jusqu’à une moyenne de 2800 euros en cours de carrière. D’ailleurs, une part variable peut s’appliquer parfois afin de verbaliser l’atteinte des objectifs de vente.

Les compétences requises

Avant de suivre une formation pour devenir animateur ou animatrice commerciale emploi, le candidat doit avant tout détenir certaines qualités commerciales. À commencer par un solide sens de négociation, passant par un grand sens de l’initiative, ensuite d’un dynamisme indéniable, sans oublier une disponibilité et une autonomie totale. Et comme il se trouve en contact direct des clients, un animateur commercial doit clairement jouir d’un excellent relationnel et d’une présentation impeccable.

En toutes circonstances, il doit faire preuve de patience, de politesse, de pédagogie et de diplomatie. Un atout majeur à ne pas négliger : il doit être chaleureux, convaincant et charismatique.

En outre, son excellent sens de l’improvisation et de la répartie, ajouter à sa connaissance parfaite des produits lui permettent de maîtriser son stand sans difficulté tout au long de la campagne publicitaire. Ainsi, les principaux employeurs sont les grandes et moyennes surfaces ou bien les agences et enseignes spécialisées.

Apprendre l’anglais professionnel : les meilleurs outils
Comment le Village de l’Emploi accompagne les jeunes diplômés en quête d’un emploi stable ?